Secrets de Lyon

 

A travers ce parcours, partez à la découverte de Lyon et ses secrets historiques!

 


          Durée: 5 heures

          Départ: 10h30

          Plan détaillé du circuit Secrets de Lyon (.pdf)


 

Première étape: La maison des Canuts – 10h30

 

Les Canuts étaient les ouvriers tisserands de la soie sur les machines à tisser. Ils se trouvaient principalement dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon au XIXème siècle. Les canuts, surtout par leurs révoltes, vont influencer les grands mouvements de pensée sociale du XIXème siècle, des saint-simoniens à Karl Marx. En effet, ils se sont révoltés au XIXème siècle contre le patronat pour de meilleures conditions de travail.

Prenez le métro en direction de Croix-Rousse.

La maison des Canuts est  un lieu historique qui fut à la fin du XIXème siècle le siège du Syndicat des Ouvriers Tisseurs et Similaires. Située au cœur du quartier des canuts, découvrez un centre d’interprétation du patrimoine qui témoigne de la grande aventure de la soierie lyonnaise : cinq siècles d’avancées artistiques, sociales, architecturales et techniques.

Les visites se font du lundi au samedi à 11h et à 15h30. La durée est de 50 minutes. Les places sont en vente 45 minutes avant le début de chaque visite. Tarif Adulte : 7€.

                    

 

Suggestion de Pause-déjeuner : 

Au Temps perdu (2 Rue Fantasques, 69001, Lyon, France)​

Niché sur les pentes de la Croix-Rousse, le restaurant Au Temps Perdu vous accueillera dans un cadre authentique de bistrot à l'ancienne. La salle du bas est décorée dans l´esprit des années 50 et celle du haut est plus cosy et offre une vue exceptionnelle sur le Rhône et Lyon. Côté cuisine, le Chef propose une cuisine française riche et gourmande qui saura satisfaire vos papilles de fin gourmet. Les deux spécialités de la maison sont les succulentes Saint-Jacques à la crème de whisky et le fabuleux tartare de bœuf façon Thaï.

 

 

 

Deuxième étape: Des pentes de la Croix-Rousse à la place des Terreaux – 14h

 

À Croix-Rousse, les traboules sont plus récentes puisqu'elles sont issues de la construction des immeubles des ouvriers de la soie (les Canuts). Ces chemins permettaient aux ouvriers et artisans de transporter les draps et autres pièces de textile (principalement de la soie) à travers la ville en restant à l'abri en cas de pluie. C'est dans ce quartier que se trouve une des plus célèbres traboules, la Cour des Voraces, considérée comme lieu de mémoire. Mais également le remarquable Passage Thiaffait, devenu une vitrine commerciale du savoir-faire lyonnais en matière de création

 

               

 

Certaines traboules ont aussi joué un rôle essentiel lors de l'occupation allemande pour abriter une Résistance clandestine, menée par Jean Moulin. Les résistants utilisaient ce réseau de passages couverts entre les immeubles pour passer d’une rue à l'autre en s'assurant de perdre la gestapo. Elles servaient aussi de dépôt de colis clandestins. 

Carte des traboules

Vous pouvez ensuite en profiter pour boire un café dans le bar « Le Joli Moulin » (1 Rue Puits Gaillot, 69001). C'est dans ce café près de l’hôtel de ville que le 04 novembre 1940, fut décidé la création d'un mouvement clandestin et la diffusion d'un journal afin de préparer, de loin, la Restauration de la république : C'est là l'origine du mouvement "Franc Tireur". 

 

 

Troisième étape: Le quartier des Terreaux – 16h

 

Revenez dans le quartier de Terreaux pour admirer l'Hôtel de Ville, l'Opéra ainsi que la célèbre fontaine Bartholdi. Installée vers 1625 sur les anciens fossés des fortifications de la Lanterne, elle a été utilisée comme lieu d'exécution capitale et comme marché aux porcs. La place des Terreaux est un lieu emblématique de la ville de Lyon. Grâce à ses commerces et ses terrasses, la fontaine de la place des Terreaux est aujourd'hui devenue le point de rencontre des noctambules lyonnais.

 

                   

 

 

En soirée, laissez-vous tenter par un cocktail maison au Bar « l’Antiquaire » (20, rue H. Flandrin, 69001) : il s'agit d'un "Bar Clandestin" qui reconstitue un tripot au temps de la prohibition américaine dans les années 1920. Situé sur les pentes de la Croix Rousse, l’Antiquaire offre une ambiance cosy très années 1920 et des cocktails à tomber, qui sont majoritairement des créations originales de la maison.